En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre entité ainsi que par des tiers afin de vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts, la possibilité de partager des articles sur les réseaux sociaux, et la réalisation de statistiques d'audiences.

Plus d'informations sur les cookies
57200 WŒLFLING-LÈS-SARREGUEMINES
OK
Le Tiefe Puhl : une histoire... une légende !

La légende du «Tiefe Puhl» pourrait également s’appeler «La vengeance de Dieu» comme certains de nos ancêtres l’ont si bien nommée. Cette légende se déroule en des temps bien reculés.

Un beau jour, dans notre lointain passé, un Seigneur passant par WOELFLING LES SARREGUEMINES et voulant se rendre à GROS REDERCHING (une commune voisine) rencontra sur son chemin, au lieu-dit «Frohnerwald», un enfant qui ne voulait pas s’écarter de son chemin.

Le cocher ne voulant pas renverser l’enfant, stoppa le carrosse tiré par quatre superbes chevaux blancs. Ayant demandé à l’enfant de se mettre sur le bas-côté afin de libérer le passage, celui-ci l’informa de sa pauvreté et sollicita quelques pièces afin d’améliorer son quotidien.

Le cocher avisa son Seigneur, Percepteur de profession, du souhait de l’enfant. Mais le Seigneur refusa catégoriquement et dit au cocher de reprendre la route et de ne pas se laisser intimider par le jeune garçon. Le cocher obéit à contre cœur et renversa l’enfant.

Au même instant, un trou béant s’ouvrit. Le Seigneur, son cocher ainsi que son attelage tombèrent dans ce trou qui se remplit immédiatement d’eau. On ne parla jamais du sort de l’enfant. A t’il survécu à l’accident ou bien est-il mort ? Nul ne le sait.

De nombreuses personnes crurent que ce trou fut créé par Dieu afin de punir les méchants. De nombreux essais ont été réalisés afin de mesurer la profondeur du «Tiefe Puhl». Tous ont été vains.

Aujourd'hui, le Tiefe Puhl est à sec des suites de la sècheresse de l'été 2003. Toutefois, il y règne encore une atmosphère particulière

Comme de nombreuses légendes de nos villages et campagnes, celle-ci n’a apparemment encore jamais été publiée, en dehors du bulletin municipal des Sapeurs Pompiers édité pour les habitants du village, il y a déjà quelques années.

75039 visites
<Calendrier>
Février 2019
Office du Tourisme

Service-public.fr

a3w.fr © 2019 - Informations légales - www.woelfling.fr